Les anabaptistes - Les mennonites de Salm

Article de "L'ESSOR" de Schirmeck

LES ANABAPTISTES - LES MENNONITES DE SALM

A Salm, un panneau indicateur explique le passé des anabaptistes…
Voici ce que vous pourrez y découvrir :

Article de Claude JEROME

Ici dans cette clairière, vécurent durant deux siècles, de  1700 à 1900 environ, de modestes agriculteurs - éleveurs de confession anabaptistes - mennonites. Ces chrétiens ‘' sans défense et sans vengeance'' n'accordèrent le baptême à leurs enfants que sur demande, à l'âge de raison. Ce sont ces fermiers, de lointaines origines suisses - pacifistes, écologistes et mutualistes avant l'heure – qui ont défriché les lieux.

Deux d'entre eux sont entrés dans l'Histoire. Il s'agit  tout d'abord de Jacob KUPFERSCHMITT (1723-1813) patriarche de sa communauté qui, en 1793, en pleine période révolutionnaire, obtint pour les siens – et ceci pour la première fois en France – la reconnaissance officielle de l'objection de conscience, le service militaire armé étant contraire à leurs convictions.

Le rayonnement de Nicolas AUSBURGER (1801-1896) pour sa part dépasse bien aussi les étroites limites locales. ¨Pionnier de l'agriculture de montagne, responsable religieux de son assemblée, guérisseur des bêtes et des hommes par les plantes, il vécut, comme son prédécesseur, dans la ferme toute proche, reconstruite en 1790 après incendie. Le bâtiment est inscrit sur la liste supplémentaire des monuments historiques.

Tous deux reposent dans le petit cimetière privé de Salm, lui aussi inscrit pour ses pierres tombales originales, véritables témoins d'art populaire.

Ces deux « monuments » - la ferme et le cimetière - ne se visitent qu'à l'occasion de la « Journée Portes Ouvertes dans les Monuments Historiques ».*

* Se renseigner à la mairie de La Broque
Le cimetière de Salm

.



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 3 janvier 2019